MALADIE POMMIER ET POIRIER

  • ODIUM

OIDIUM

Symptômes:
Les jeunes pousses se couvrent d'un feutrage blanc. Les feuilles poussent en longueur mais restent étroites, le limbe ne se développe pas normalement.En hiver, les rameaux porteurs sont couvert d'un feutrage blanc. Les bourgeons terminaux sont souvent mal fermé avec les feuilles apparentes.En cas de forte attaque, les fruits peuvent être atteints et la peau se couvre de zone liégeuse.

Biologie:
L'oïdium (Podosphaera leucotricha) est un champignon de la classe des Ascomycètes. L'hivernation du champignon se fait à l'intérieur des bourgeons à bois et à fleur des pousses atteintes.Au printemps, les bourgeons malades donnent naissance à des pousses et inflorescences malades qui constituent des foyers primaires.À partir de ces foyers, les contaminations secondaires peuvent avoir lieu vers les jeunes pousses saines.Les organes de pommiers ne sont sujet à l'infection que lorsqu'ils sont très jeunes. Sur feuille, la période de réceptivité est limité au 3 à 6 jours qui suivent son apparition.À l'automne, le mycélium du champignon s'infiltre entre les écailles de bourgeons et se fixe là pour passer l'hiver.

Lutte:
Comme tout champignon qui se respecte, l'oïdium préfère un temps frais et humide. C'est pourquoi souvent en été l'oïdium se fait plus discret, alors que le printemps est sa saison de prédilection.Dans un 1er temps, à l'occasion de la taille d'hiver, pensez à débarrasser l'arbre des pousses malades.Au printemps, ôtez au sécateur les nouvelles pousses malades dès leur apparition pour éviter des contaminations secondaires.Des traitements sont possibles contre l'oïdium.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire